PA'HA
création 2004/05

Composée de trois tableaux, la pièce se construit sur l'expérience corporelle de la polarité. Des états de corps poussés à l'extrême s'expriment jusqu'à leur limite et glissent vers leur contraire. Des personnages émergent à travers la qualité du mouvement exploré.

Affirmation, pouvoir, séduction les dirigent ostensiblement

Le travail théâtral est le point de départ qui nous a permis de revenir à la densité et à l'intensité du mouvement. Chacun des personnages se caractérise par une absence : absence de poids, d'espace, de temps et de flux. Ces absences définissent les paramètres qui leur donnent corps et chair, qui les habitent et et les structurent.
Dans une progression collective, les opposés finissent par se rejoindre et se fondre l'un dans l'autre. Équilibre et harmonie naissent de l'expérimentation de ces extrêmes.
Pa'ha, mot finnois, qui signifie "terrible" marque cette quête des limites.

001
002
003
004
006
007
005

Chorégraphie : Riina Koivisto

Danseurs : Elisabeth Celle, Julie Gasnier, Elise Pierre, Séverine Cassar (en 2004), Nathalie Hernandez (en 2005).

Création musicale : Julie Gasnier, Elise Pierre, 
Pascale Pouilleute et Michela Trovajoli

Création costumes : Karine Charpentier

Vidéo : Jaana Kautto

Travail d'acteur : Analia Perego

montage vidéo des créations PA'HA et Tracé-traces