Pour A la recherche d'un oiseau indien, la compagnie Kivitasku s'est consacrée au développement de partitions dansées thématiques.
Chaque thématique nous a ouvert sur des problématiques ou des notions très précises que nous avons expérimenté en mouvement.
L'observation des oiseaux dans leur spécificité de déplacement : la rythmique, la répétition, la circulation d'informations, le message donné et reçu, le rapport au groupe, à l'individu et à l'espace. 
Comment renouveler l'énergie du groupe sans s'épuiser et à l'infini faire circuler ce flux débordant sans qu'il ne lâche jamais...
La bande dessinée nous a renvoyée, elle, à des questionnements sur la transposition, la décomposition du mouvement : fixité, déroulé temporel, épure narrative, expressivité des visages et des postures, stylisation.

Les différentes pratiques sportives, à travers l'idée que nous nous en faisons et par "imitation" ont fait émerger dans leurs combinaisons, des variations de qualités dynamiques inattendues, relatives au poids, à l'espace, au temps et au flux, lors d'improvisations structurées. 
Enfin, avec la chambre à air de vélo, accessoire élastique et énigmatique, nous avons exploré cette notion d'élasticité, de poids et de transfert dans un rapport concret à l'objet physique et libre dans notre appréhension par l'imaginaire.

A chaque étape, nous avons confronté au public nos découvertes dans des lieux volontairement différents : à l'intérieur sans espace scénique identifié, sur des scènes plus classique, sur des scènes extérieures très ouvertes.

À la recherche d'un oiseau indien..
création 2006

Conception chorégraphique : Riina Koivisto

Danseurs : Elisabeth Celle, Julie Gasnier, Nathalie Hernandez, Riina Koivisto, Elise Pierre et Philippe Mensah

001
003
002
006
004
007
005
001